Expériences Photographiques en Trichromie

Montage trichromique

La trichromie est un procédé photographique ancien qui consiste à prendre successivement trois photos monochromes d’une même scène, en filtrant la lumière rouge, verte puis bleue. Ces vues sont ensuite superposées avec leur couleur d’origine pour former l’image finale. Ce procédé a été utilisé brièvement au début du XXe siècle, avant d’être rapidement supplanté par le procédé autochrome des frères Lumière, qui permettait de photographier en couleur en une seule prise de vue.

La trichromie présentait un gros défaut : elle permet de photographier de façon fidèle uniquement des sujets parfaitement immobiles. Le moindre mouvement entre les trois prises de vue conduit à la création d’artéfacts colorés.

La photographie n’étant pas qu’un procédé de reproduction documentaire, mais également un outil de création, je me suis penché sur les capacités expressives de ce défaut technique.

En effet, la trichromie permet de créer des images ayant une représentation du temps qui leur est propre: l’écoulement temporel est discrétisé dans les vues successives et superposé dans l’image finale.

Les éléments immobiles de la scène apparaissent avec leurs couleurs telles que nous les percevons. Les éléments en mouvements apparaissent comme des artéfacts colorés. Il y a séparation entre le temporel et l’atemporel.

Le travail présenté ici se propose de jouer sur cette différenciation.

 

Sébastien ROY

Je remercie chaleureusement Fabrice Abuaf de me prêter bien aimablement  le Rolleiflex SL66 avec lequel je réalise ces photos